présentation no-poo

No-Poo, je vous explique cette tendance de la cure de sébum

Dans l’optique de favoriser davantage les soins naturels pour ma chevelure, j’ai décidé de tester le No-poo. Il s’agit d’une pratique qui existe depuis longtemps, mais qui vient d’être remis au goût du jour. Pour les non-initiés, je vous invite à découvrir dans cet article ce qu’est exactement le No-poo, son mode de fonctionnement ainsi que son efficacité.

C’est quoi une cure de sébum ?

Shampoings solides, sur mesure ou encore garantis 100 % naturels, ce sont autant de produits conçus pour vous aider à prendre soin de vos cheveux sans les agresser. Pour ma part, j’ai aussi voulu essayer une tout autre technique qui est apparemment très efficace pour favoriser la repousse des cheveux.

No-poo est en réalité l’abréviation du terme anglais no-shampoo qui se traduit par sans shampoing en français. Cette technique consiste à supprimer l’utilisation des produits tels que le shampoing et l’après-shampoing de votre routine capillaire. Avec le No-poo, vous favorisez l’usage des produits naturels et évitez ainsi à vos cheveux les décapages pouvant être produits par les substances chimiques présentes, même en faible quantité, dans vos produits capillaires.

Cette méthode peut s’adapter à n’importe quel type de cheveux (afro, bouclé, lisse, sec, etc.). Une cure de No-poo dure environ 30 jours. C’est une détox plus radicale contrairement au low-poo qui va plutôt privilégier l’utilisation de shampoings naturels et plus doux.

L’intérêt de faire une cure de sébum

En gros, vous arrêtez de laver vos cheveux avec du shampoing ou un autre produit moussant pendant 1 mois. Si vous pensez à vous laver les cheveux pendant cette longue période, vous ne devrez donc utiliser que de l’eau. Le but du No-poo est de favoriser la production de sébum du cuir chevelu. Cette substance naturelle est connue pour apporter du gras à nos cheveux. Elle est formée de lipides à 90 %.

Les produits capillaires classiques permettent de s’en débarrasser et pourtant, il s’avère que le sébum est indispensable à la bonne croissance et à la santé de nos cheveux. Agissant comme un bouclier, il protège le cuir chevelu contre les agressions extérieures (pollutions, vent, poussières, etc.).

D’autre part, il faut savoir que sans une quantité suffisante de sébum, les cheveux sont plus fragiles. En réalité, c’est le sébum qui leur permet de rester hydratés. C’est pourquoi, en multipliant les lavages avec des produits tels que les shampoings, même si ceux-ci sont assurés sains pour vos cheveux, vous favorisez la suppression du sébum sur votre cuir chevelu. Ce qui va davantage conduire à l’assèchement des cheveux plus qu’autre chose. Lorsque le cuir chevelu est lavé trop fréquemment, il produit davantage de sébum. Ce qui explique que vos cheveux deviennent gras plus rapidement et vous incite à les laver encore plus souvent.

La cure de sébum aide justement votre cuir chevelu à retrouver un rythme de production de sébum plus modérée. En cessant l’utilisation des shampoings pendant 1 mois, vous laissez le sébum s’exprimer pleinement sur votre chevelure depuis la racine jusqu’à la pointe.

D’une certaine manière, le No-poo vous permet de remettre les compteurs zéro et d’avoir un nouveau départ pour ensuite adopter une routine capillaire plus saine. Le No-poo favorise l’autorégulation de la production de sébum du cuir chevelu.

Avec une bonne cure de sébum, vos cheveux peuvent bénéficier d’une protection efficace sur toutes leurs longueurs. Ce qui vous permettra par la suite de mieux espacer l’utilisation de votre shampoing après la cure. Notez aussi qu’en profitant pleinement du sébum, vos cheveux sont renforcés. Le No-poo réduit la chute des cheveux et optimise leur croissance.

Après une cure de sébum de 30 jours, mes cheveux ont gagné en volume. Plus forts, ils sont également devenus moins cassants. J’ai même noté qu’ils sont devenus plus brillants qu’auparavant et plus sains. Si vous voulez redonner de la vitalité à vos cheveux, je vous conseille de passer par une cure de No-poo. La cure de sébum s’avère aussi efficace comme période de transition si vous envisagez de passer à des produits capillaires naturels et bio pour mieux prendre soin de vos cheveux.

Comment réussir votre cure de sébum ?

Le No-poo est adapté à tous les types de cheveux. En revanche, suivre une cure de sébum est fortement déconseillé pour les personnes qui présentent des problèmes de cuir chevelu (dermite séborrhéique, psoriasis). Je vous déconseille également de procéder à un No-poo si vous avez des cheveux décolorés ou colorés, car ces derniers auront besoin de soins spécifiques pour rester en bonne santé.

Pour un No-poo réussi, la durée idéale de la cure est d’environ 30 jours. Durant cette période, vous ne devrez utiliser ni shampoing, ni après-shampoing, ni masque. Cela ne signifie pas que vous devrez négliger votre chevelure, bien au contraire.

Si tout au long de votre cure sébum vous décidez de ne pas vous laver les cheveux, vous devez adopter certains gestes indispensables pour limiter au maximum l’apparition des mauvaises odeurs, des démangeaisons, ainsi que l’accumulation des saletés dans vos cheveux tels que les poussières, les particules polluantes diverses ainsi que les peaux mortes.

Démarrer un no-poo dans les meilleures conditions implique de laisser vos cheveux à l’état naturel pour commencer. Vous devez les laver une toute dernière fois avec votre shampoing habituel sans utiliser l’après-shampoing ni le masque. Ce dernier nettoyage permettra de débarrasser votre cuir chevelu des traces de pollution, de poussières et de résidus de vos produits coiffants. Pendant toute la durée de votre cure de sébum, brossez quotidiennement vos cheveux (matin et soir). Utilisez soit un peigne en bois soit une brosse douce (idéalement en poils de sanglier). Le brossage doit s’effectuer longuement et dans tous les sens afin de débarrasser les cheveux des éventuelles saletés qui s’y seraient logées. Un bon brossage favorise également une bonne répartition du sébum sur l’ensemble de vos cheveux (des racines aux pointes).

Après chaque brossage, prenez l’habitude de masser longuement votre cuir chevelu. Cela favorise son oxygénation et stimule la circulation sanguine.

Qui dit No-poo dit zéro produit capillaire sur les cheveux durant toute la cure. Idéalement, il est même préférable de ne pas rincer les cheveux. En cas de réel besoin, vous pouvez malgré tout vaporiser vos longueurs avec un peu d’eau. Pour éliminer les odeurs ou les démangeaisons, vous pouvez vaporiser les racines éventuellement avec de l’eau florale.

Les démangeaisons peuvent devenir insupportables. Afin d’y remédier, j’ai vaporisé mes racines avec un peu de vinaigre de cidre.

C’est à la fin des 30 jours que j’ai enfin pu constater les résultats de cette fameuse cure de sébum sur ma chevelure. Le No-poo m’a permis d’adopter enfin une routine capillaire plus saine. Pour mon premier lavage après ce long mois de cure de sébum, j’ai utilisé mon shampoing sans sulfate et sans silicone, un produit sur mesure que j’ai commandé en ligne. J’ai également troqué mes anciens masques et après-shampoings contre des produits plus naturels. En revanche, je ne les utilise plus systématiquement après chaque lavage. À ce sujet, je dois admettre que la cure de sébum s’avère efficace dans la mesure où elle m’a permis d’espacer davantage mes lavages de cheveux. Il faut aussi avouer que ma chevelure est devenue nettement plus saine et forte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.