Islande Guide

Le guide parfait pour un roadtrip en Islande !

Face aux dernières évolutions et tendances sociétales, on peut naturellement penser que le tourisme a en quelque sorte tué l’esprit du voyage.

Pourtant, face à cette surconsommation touristique du monde, détruisant les espaces et les cultures, laissant place à une certaine standardisation, on se retrouve face à l’opportunité de renouer avec les émotions et les envies que possédaient les premiers voyageurs et explorateurs.

C’est de cette opportunité qu’est née la tendance de l’économie collaborative et la recrudescence de la pratique du roadtrip. La première pour retrouver un lien social et solidaire et la seconde pour se sentir autonome et retrouver le goût de l’aventure.

Dans ce contexte, nous allons nous intéresser à cette seconde tendance, celle du roadtrip.

Et cela dans un pays qui donne d’autant plus de sens à cette pratique. Ainsi, si vous êtes à la recherche d’une aventure inoubliable, un roadtrip épique, pour vous sortir de vos problématiques quotidiennes au travail, ce guide ne vous décevra pas.

De base, le pays est visuellement captivant : à chaque virage, un nouveau paysage islandais époustouflant se dévoile.

Louer une voiture et conduire en Islande sur le périphérique de l’île vous expose à des sources géothermiques bouillonnantes, des arcs-en-ciel étincelants, de magnifiques chevaux, des glaciers monumentaux, des chutes d’eau massives et des montagnes escarpées, cela jour après jour.

Et avec un peu de chance, vous pourrez peut-être tomber nez-à-nez face à la magie des aurores boréales.

Cependant, pour comprendre ce pays, il faut avant tout le connaître un minimum.

Dans ce guide de voyage, je vous aiderai à tirer le meilleur parti du format roadtrip dans ce pays. Notamment comment vous préparer, où séjourner et les meilleures choses à voir !

Conduire sur le périphérique islandais en 2020

Le périphérique islandais encercle tout le pays sur plus de 1250 kilomètres sur la route 1.

Bien qu’il soit techniquement possible de parcourir l’ensemble du pays en moins de 24 heures, la réalité est que cela vous prendra au moins une semaine avec des arrêts en cours de route.

De plus, les opportunités pour faire de la photo en Islande sont incroyables, et vous vous retrouverez constamment à vous arrêter pour saisir chaque instant.

Bien que 7 jours soient possibles, vous roulerez sans arrêt et vous manquerez probablement quelques temps forts. Surtout si vous avez une journée de mauvais temps. En effet, le temps est un facteur déterminant en Islande, avec des tempêtes de neige soudaines fréquentes au printemps, à l’automne et en hiver. Il s’agit donc de suffisamment anticiper et de partir sur une durée de séjour confortable pour ne rien louper.

Voiture de location ou camping-car ?

Le meilleur endroit pour réserver votre voiture de location est chez Discover Cars. Ils recherchent des sociétés de location de voitures locales et internationales pour vous aider à trouver le meilleur prix possible. C’est le moyen le plus simple de louer une voiture pour conduire en Islande.

Il existe des circuits en bus, mais à mon avis, la meilleure solution est de faire un circuit en voiture. Vous pouvez vous arrêter où vous voulez, aussi longtemps que vous le souhaitez, ce qui vous donne une totale liberté.

Comment planifier un voyage en Islande ?

La plupart des voyageurs commencent leur périple sur le périphérique à partir de l’aéroport international de Keflavik, d’autres passent d’abord quelques jours à explorer Reykjavik depuis un hôtel.

Vous pouvez rouler dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans le sens inverse, mais je vous recommande de rouler dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour atteindre en premier les régions les plus touristiques d’Islande.

Quid des stations d’essence

L’essence est chère en Islande, à 1,80€  le litre en moyenne. Les stations d’essence sont faciles à trouver dans les villes, mais à la campagne, elles sont moins fréquentes. Certaines cartes de crédit étrangères doivent être utilisées à l’intérieur plutôt qu’à la pompe.

Faites le plein chaque fois que vous le pouvez, surtout en hiver, au cas où vous seriez coincé dans une tempête de neige pendant la nuit. L’essence pour tout le trajet du périphérique coûte environ 275€.

Les épiceries et grandes surfaces en Islande

Faites des provisions avant de partir en voyage, car la nourriture en Islande est chère. Il existe un célèbre supermarché éco appelé Bónus qui est parfait pour ça.

De nombreuses stations d’essence le long du périphérique proposent également des sandwichs précuits, de la soupe chaude et des produits alimentaires de base. Vous pouvez donc acheter des produits alimentaires basiques en cours de route.

GPS et téléphone portable

Si votre téléphone portable est déverrouillé, vous pouvez acheter une carte SIM islandaise prépayée dans le magasin Vodafone du centre commercial Kringlan à Reykjavik. Elle vous donne accès à des cartes GPS, à des données Internet, aux services d’urgence et aux bulletins météorologiques locaux.

Quels lieux faut-il ne pas louper en Islande ?

Je vous recommande de choisir quelques points forts et de planifier librement votre voyage autour d’eux. La plupart des gens commencent leur aventure sur le périphérique à partir de Reykjavik ou de l’aéroport de Keflavik.

Le Golden Circle

Le Golden Circle est un petit voyage d’une journée qui part de Reykjavik. Cet itinéraire de 300 km couvre de nombreux points d’intérêt de l’Islande en peu de temps, il est donc parfait pour les personnes qui font une longue escale.

C’est aussi un bon endroit pour commencer une longue aventure sur le périphérique, car les attractions présentes sont parmi les plus visitées d’Islande. Je vous recommande de les éliminer avant de vous rendre dans les régions les plus reculées (et les moins fréquentées) du pays.

Cascade de Seljalandsfoss

Votre prochain arrêt est parfait pour des levers de soleil incroyables, alors réveillez-vous tôt ! La chute d’eau Seljalandsfoss s’élève à environ 60 mètres de hauteur, avec un petit sentier de randonnée qui vous emmène derrière la chute d’eau directement.

Prendre des photos derrière la cascade au lever du soleil peut cependant s’avérer difficile avec tous les embruns. Un autre bon endroit pour prendre des photos est une colline sur la droite, mais faites attention car le sentier est glissant en montant.

Crash d’avion à Sólheimasandur

L’épave d’un avion abandonné sur la plage de Sólheimasandur est l’un des lieux les plus emblématiques en Islande. En 1973, un DC-3 de la marine américaine s’est écrasé sur la plage de Sólheimasandur. L’avion a été utilisé dans un tas de clips vidéo qui l’ont rendu célèbre.

Vous pouvez garer votre voiture et vous rendre à l’avion à pied pour explorer ce qu’il en reste.

Plage de sable noir de Reynisfjara

Souvent considérée comme la plus belle plage de sable noir du monde, Reynisfjara est un lieu incontournable pour les voyageurs. Cette plage sauvage et accidentée a été créée par le mélange de la lave avec l’eau de l’océan. Je ne vous recommande pas de prendre un bain de soleil sur cette plage, mais vous aurez l’occasion de prendre des photos étonnantes ici. De la plage noire elle-même aux falaises, aux grottes et aux colonnes de basalte, Reynisfjara est très impressionnante.

La lagune d’icebergs de Jökulsárlón

Le glacier Breiðamerkurjökull fond lentement, avec des icebergs géants teintés de bleu qui se détachent et flottent dans une grande lagune appelée Jökulsárlón. La glace s’accumule sur ses rives, tandis que certains morceaux continuent à dériver vers la mer.

La lagune glaciaire de Jökulsárlón est un endroit assez frais que où l’on peut facilement y passer la majeure partie de la journée. N’oubliez pas de visiter la plage de l’océan à proximité, où certains icebergs sont poussés sur le rivage par les vagues.

Église Hallgrímskirkja

L’église Hallgrímskirkja d’Islande domine Reykjavík et est la plus haute église de tout le pays. Naturellement, cela a fait de l’architecture expressionniste l’une des attractions touristiques les plus populaires d’Islande. Les deux aspects les plus remarquables de l’église sont la statue magnifiquement détaillée de Leif Eiríksson et l’énorme orgue à tuyaux mécaniques. Prenez l’ascenseur jusqu’au sommet pour profiter d’une vue imprenable sur la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *