Avoir recours à une épilation laser pour éliminer vos poils

MT : epilation definitive lyon : Dites au revoir à votre pilosité !

MD : epilation definitive lyon : Une technique d’épilation par rayon laser pour se débarrasser des poils sur le long terme.

Dire au revoir à la pilosité une bonne fois pour toute ? C’est le reve de toute personne. Après avoir tenté les différentes solutions d’épilation qui existent : à la pince, à la cire, ou encore au sucre, pouquoi ne pas tenter une toute autre approche avec l’epilation definitive lyon ? Il s’agit d’une technique d’épilation qui garantit une efficacité incomparable. Bien que n’étant pas réellement permanente comme son nom l’indique, la méthode vous évite d’avoir recours à une épilation pendant un bon bout de temps. Voici tout ce qu’il faut savoir avant de procéder à quoi que ce soit.

L’épilation au laser : C’est quoi ?

L’épilation définitive au laser est une méthode qui assure un traitement des différentes parties du corps en efficacité. Toutes les zones couvertes de poils sont concernées : Le menton, les aisselles, les sourcils, les jambes et les cuisses.

Cette technique d’épilation connait un grand succès auprès de la gente féminine, leur permettant de s’épiler le maillot avant de s’exposer à la plage pendant l’été !

Le laser agit sur la mélanine se trouvant dans le bulbe des poils afin de l’éliminer en intégralité sans prendre le risque de provoquer des brulures au niveau de l’épiderme.

Cependant, l’epilation definitive lyon est efficace uniquement pour certains types de peau. Comme le procédé agit sur les poils, il sera difficile pour le rayon laser d’identifier les poils blancs, gris, blonds. Pour espérer obtenir des résultats concluants, les poils à traiter doivent etre de couleurs foncées.

L’épilation laser est-elle destinée pour tous les types de peau ?

Avant d’entamer la méthode d’épilation, il est recommandé de consulter son professionnel traitant. L’esthéticien sera en mesure de déterminer les précautions à suivre en cas de nécessite, mais aussi à définir les le nombre de séances requis pour éviter aux poils de repousser sur le long terme.

Les peaux bronzées ne sont pas aptes à suivre une technique d’épilation au laser, pouvant entrainer des risques de brulures assez considérables. Si vous avez dernièrement effectué un bronzage au rayon UV, il faudra attendre un délai minimum de trois semaines avant d’entamer une epilation definitive lyon.

Concernant les épilations de maillot, il existe de nos jours des dispositifs spéciaux qui sont spécialement destinés pour les peaux plus foncées : les peaux mates ou les peaux noires. Il faudra des séances supplémentaires pour que le traitement soit efficace avec ces types de peaux.

Aimeriez-vous en apprendre plus sur l’épilation définitive, n’hésitez pas à cliquer sur le lien.

L’épilation au laser : Douloureuse ou non ?

Beaucoup de personnes sont réticentes à l’idée d’avoir recours à l’épilation définitive au laser par peur de la douleur que ça provoquerait.

L’épilation au laser n’est pas indolore, mais elle n’est tout de même pas comparable aux douleurs provoquées par l’épilation à la cire. Les sensations ressenties varient en fonction de la sensibilité de chaque personne ainsi que de la quantité de pilosité. Pour apaiser les petites douleurs, il est possible d’appliquer une crème anesthésiante prescrite par le praticien.

Avant d’entamer la technique, votre esthéticien vous exposera le déroulement de la séance selon :

  • La typologie de votre peau ;
  • La partie du corps à épiler ;
  • La pilosité.

Quelles sont les contre-indications ?

L’épilation au laser ne doit pas etre prise à la légère. La technique possède des contre-indications qui ne doivent pas etre négligées.

La méthode d’épilation ne convient pas aux personnes avec la peau sensible, pouvant entrainer de graves réactions allergiques, qui se manifestent sous forme d’inflammations et de sensations de brulures.

Un déséquilibre hormonal est également inadapté à l’épilation laser. Il faut alors éviter d’en pratiquer notamment pendant la puberté, la grossesse, mais aussi la ménopause. Un non-respect de ces contre-indications pourrait entrainer des effets secondaires indésirables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *